Man of Tai Chi - Film (2013)
Man of Tai Chi - Film (2013)

Film de Keanu Reeves Action, drame et arts martiaux 1 h 45 min 5 juillet 2013

Tiger, un combattant de Tai Chi, entre au service d’un homme qui organise des combats violents pour faire reconnaître cette discipline de combat.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Man of Tai Chi torrent



L’expérience Matrix a réellement du marquer Keanu Reeves, plus particulièrement son entrainement intensif avec le chorégraphe Yuen Woo-Ping pour se donner un semblant de crédibilité lors des scènes de combats. Lorsqu’il annonce en 2011 vouloir réaliser son premier film et que les arts martiaux y seront à l’honneur, c’est bien entendu vers Woo-Ping qu’il se tourne afin de reprendre dans un premier temps l’entrainement, et bien entendu de donner au spectateur des combats de qualité et en nombre.

Le film commence d’ailleurs directement par un combat, dès la première seconde, historie de nous mettre dans le bain directement et à en croire ce qu’on peut lire sur la toile, il y aurait au total 18 affrontements. J’avoue ne pas avoir compté mais on ne doit de toute façon pas en être loin tant ils sont nombreux, d’autant plus que Man of Tai Chi ne dépasse pas les 1h40 ce qui donne forcément au film un rythme des plus nerveux. Du coup, le scénario passe forcément un petit peu en second plan même si on se rend compte petit à petit qu’il n’est plus malin qu’il n’y parait même s’il ne rend clairement pas honneur à tous ses personnages. C’est d’ailleurs dommage car même si l’ensemble fait clairement série B martiale de luxe, la mise en scène est plutôt propre. On pourra reprocher parfois quelques séquences un peu trop plan / plan qui ne rendent que moyennement à l’écran mais Keanu Reeves nous prouve que contrairement à son jeu d’acteur, il n’est pas trop un manche caméra à l’épaule et s’en sort plus qu’honorablement pour a première réalisation.

Le casting est plutôt sympathique par ailleurs, surtout pour les amateurs de peloche HK qui reconnaitront Karen Mok (God of Cookery, Blackmask) en flic entêtée, Sam Lee (Bio Zombie, Invisible Target) en petit pirate informatique de la Police ou encore le grand Simon Yam (PTU, The Mission) dont le personnage ne sert ici malheureusement strictement à rien. Keanu Reeves va se donner le rôle du grand méchant de service quasi monoexpressif, ce qui quand on connait son jeu d’acteur souvent très monolithique ne pouvait pas mieux tomber. On l’avait déjà vu sur un rôle à contre emploi dans les moyens The Watcher et Intuitions, ici il incarne un homme richissime sans aucune morale ni compassion, cherchant à tout pris à mettre en scène comment un homme bon peut rapidement devenir une machine à tuer lorsque l’argent et le sentiment de puissance s’offre à lui. Tiger Hu Chen, aperçu dans le House of Fury de Stephen Fung et incarnant ici le personnage principal, tire son épingle du jeu. Impliqué dans la quasi-totalité des combats du film, martialement hallucinant, on espère réellement le voir de manière plus régulière dans les productions d’action HK et chinoises.

Beaucoup de combats donc dans ce Man of Tai Chi, mais surtout des combats vraiment bien emballés. Même s’ils manquent de temps en temps d’un peu de punch à cause de bruitages un peu trop discrets par rapport aux coups qui sont donnés à l’écran, on sent qu’il y a quelqu’un d’expérience à la barre. Les chorégraphies sont jolies, les mouvements sont bien fluides, on sent certes de temps en temps quelques petites hésitations de la part de certains combattants qui semblent hésitants ou pas à l’aise sur certains coups, mais dans l’ensemble, on est en face de quelque chose qui tient drôlement bien la route. Point de personnage volant ou de mouvements vraiment improbables ici (on n’est pas chez Ching Siu-Tung), on est dans un style très terre à terre même si clairement, certains mouvements sont impossible à réaliser dans câbles pour donner plus de force à des rotations ou des éjections. Tout aurait bien pu se passer s’il n’y avait pas ce combat ultime contre Keanu Reeves qui n’a pas pu s’empêcher de vouloir donner quelques coups de tatanes au lieu de laisser les professionnels faire leur travail… Ce dernier bouge clairement moins bien, il est raide comme un piquet et du coup pour cacher un peu la misère, on use et abuse de ralentis. Sans doute le moins bon combat du film, heureusement il est plutôt court, et c’est dommage car du coup on finit par une impression de gâchis alors qu’on s’attendait à un affrontement « épique ».

Alors que je n’en attendais pas grand-chose au départ, Man of Tai Chi se révèle être finalement une plutôt bonne surprise, pas un grand film mais un divertissement suffisamment efficace pour nous faire passer un bon petit moment de détente. Il est clair par contre que Keanu Reeves aurait du rester derrière la caméra, bien d’autres acteurs auraient été meilleurs que lui dans le rôle qu’il interprète…