Mune, le gardien de la lune - Long-métrage d'animation (2014)
Mune, le gardien de la lune - Long-métrage d'animation (2014)

Long-métrage d'animation de Benoît Philippon et Alexandre Heboyan Aventure 1 h 26 min 6 décembre 2014

Dans un monde fabuleux, Mune, petit faune lunaire et facétieux, est désigné bien malgré lui Gardien de la Lune : celui qui apporte la nuit et veille sur le monde des rêves.
Mais il enchaîne les catastrophes et donne l’opportunité au gardien des ténèbres de voler le Soleil. Avec l’aide de Sohone, le fier gardien du Soleil, et la fragile Cire, Mune part alors dans une quête extraordinaire qui fera de lui un gardien de légende !

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Mune, le gardien de la lune torrent



Vu en avant-première ce 07 juin 2015, je n'avais pas eu écho de Mune, le gardien de la lune, et donc, n'en attendais rien. Extrêmement férus de films d'animation (Pixar et Dreamworks surtout - évidemment...), j'ai toujours une grande appréhension lorsque je découvre un film d'animation français. (Je ne ferai pas l'affront de parler de "Pourquoi j'ai pas mangé mon père"...)

Mune, le gardien de la Lune, dès les premiers instants, se révèle doux, poétique et d'une rare beauté artistique. Le film profite d'un bestiaire très riche (personnages créatures environnantes), d'une gestion des couleurs et paysages formidablement variée et ajoute à l'histoire principale des petits moments drôles et attachants. Le casting voix est d'une rare qualité, de même que la bande originale, douce et mélancolique. (petit couac pour ma part sur la musique du générique de fin - ce qui n'a rien de grave - mais que je ne dévoilerai pas).

Avant la projection, les réal se sont adressés aux enfants dans la salle, par le biais d'une courte interview diffusée à l'écran. On pourrait penser que le film s'adresserait uniquement au jeune public, mais il serait injuste de cataloguer Mune dans cette catégorie, car au-delà des petits traits d'humour un peu enfantin (mais jamais crétin) de ci de là, et des attitudes de personnages assez caricaturés (je pense surtout à Sohone interprété par Omar Sy), le film saura largement convaincre un public plus avisé et en recherche d'originalité scénaristique et visuelle (le grand point fort du film).

Bref, vous pouvez vous rendre dans les salles obscures pour découvrir Mune, vous n'en ressortirez pas abrutis et dégoûtés, comme à la grande habitude des créations made in France, et ça, c'est déjà énorme.

PS : 8/10 est peut-être un peu généreux, mais j'ai éprouvé un véritable respect pour les efforts d'originalité et la grande beauté visuelle du film. Autrement, j'aurais opté pour un 7/10.