New Territories - Film (2015)
New Territories - Film (2015)

Film de Fabianny Deschamps Drame 1 h 24 min 2 décembre 2015

C'est le mois d'août en Chine du sud, la fête des morts et des esprits. Li Yu, une jeune ouvrière du Guangdong, s'apprête à entreprendre le voyage de sa vie pour suivre l'homme qu'elle aime en passant clandestinement à Hong Kong. De l'autre côté de la frontière, Eve, une française, vient conquérir le marché chinois avec un nouveau procédé funéraire. Entre ces deux mondes, il y a un no man's land que l'on appelle les "Nouveaux Territoires". Et tout autour, des dizaines d'hommes et de femmes qui ne cessent de disparaître mystérieusement, sans que jamais l'on ne retrouve leur trace...

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film New Territories torrent



Film vu en AVP grâce à SensCritique, je me faisais une joie de voir ce film, surtout qu'au programme de cette soirée, il y a eu plein de surprises: un set exclusif du compositeur de la BO du film avant la projection (22'22"), la présence de la réalisatrice et de l'équipe du film, ainsi qu'un pot après le film pour discuter avec eux.

Bref, il y avait tout pour passer une excellente soirée. Mais voilà, je ne me suis pas renseigné sur ce que j'allai voir (comme si c'était une cinexperience), je pensais voir un film chinois, ce qui me comblé car je suis ancien sinisant et que je savais que le film serait en VOSTFR.

Et c'est ce dernier détails qui a commencé à gâcher mon expérience autour du film, car la réalisatrice et une grande partie de l'équipe est française, alors que le film parle d'un sujet culturel CHINOIS, je trouve cela un peu prétentieux d'en parler, alors que nous ne sommes pas concerné (même si je ne connais pas la vie de la réalisatrice), même si elle aborde le sujet via un fantôme, ce qui pourrait être une façon d'en parler de manière détournée, mais non (par contre le publique chinois à plutôt bien accueillit le film).

Passé cette première mauvaise impression, le set du compositeur, Olaf Hunt commence, et là malheur, c'est affreux, même pour moi qui aime assez facilement les musiques électroniques, là ça ne passe pas, et je ne suis pas le seul (le pire c'est quand il a essayé de chanter). Le gars nous vendant son morceau en nous disant qu'il y a mixé le thème principal du film, j'ai eu très peur, mais j'ai voulu laissé sa chance au film.

Alors la salle s'éteint pour laisser place au film, et ça commence par une pub pour la crémation par solution liquide, "L'aquamation", la séance étant pleine de vieux ça fait rire un peu tout le monde, mais on ne comprend pas, tellement le spot fait réel et américain, il s'agit là de l'ouverture du film, et c'est très déroutant. Ceci étant passé l'on a le droit aux logo des différents boîtes de productions, et le film commence vraiment, et là pour moi ça ne passe pas; Le film est filmé caméra à l'épaule, mais pas comme on a l'habitude, avec la caméra qui bouge dans tous les sens, non, ici la caméra ne bouge que de haut en bas, et parfois de manière très exagérée et ça en devient très lourd (genre tu as vu que là la caméra bouge de haut en bas de manière exagérée, tu l'as vu ?!). Personnellement je n'apprécie pas, et en plus ça me rend malade (je ne rigole pas). Donc le film continuait dans des travers qui n'allaient pas me le faire apprécier.

Petit à petit je me rend compte que le film n'est en fait que la mise en image d'une narratrice qui est en fait le personnage principal du film, car elle est le fantôme qui nous raconte son histoire, et celle de la personne sans qui tout ça ne serait jamais arrivé. L'idée est assez géniale, mais je trouve que ça ne marche pas comme ça était fait par la réalisatrice (mais ce n'est que mon avis).

Je suis assez déçu de noter si sévèrement ce film, car le film à dû avoir beaucoup de mal à ce faire, déjà il a était tourné clandestinement en Chine, en Canon 5D (quasiment le même matériel que j'utilise moi-même pour mes courts-métrages), et en plus le film est en partie tournée dans des endroits que je connais en Chine, je suis d'autant plus déçu.

Mais il faut dire que le film n'a pas su me trouver, sauf à un moment très fugace où enfin il part dans l'émotion, via le personnage principal, ce qui m'a ému sur le coup, mais il à vite fait de me refaire sortir du film, et mon ennuie mortel à vite remplacée cette émotivité éphémère.

Malgré les conditions de travail, il n'y a qu'un plan, UN plan dans lequel on voit le cadreur, je trouve cela vraiment bête de l'avoir laissé dans le montage final, surtout qu'à mes yeux, ce n'est pas un plan important, et que c'est aussi une des choses qui m'a fait sortir du film.

Bref, ce film ne m'a pas beaucoup parlé, même si je trouve le sujet et le partie prit de la narration intéressant, le film n'arrive pas selon moi à capter et à divertir son spectateur, chose importante au demeurant, donc je ne vous conseil pas ce film, qui aura malheureusement pour lui (heureusement pour nous ?), que 10 copies dans toute la France. Sur ce bonne journée, et bons films.