Seul dans Berlin - Film (2016)
Seul dans Berlin - Film (2016)

Film de Vincent Perez Drame, guerre et historique 1 h 43 min 29 septembre 2016

Berlin, 1940. Après la capitulation de la France, Adolf Hitler est au sommet du pouvoir. Le couple ouvrier Anna et Otto Quangel habitent dans un quartier modeste. Leurs voisins sont des fervents nazis, des juifs, des sympathisants du régime, des intellectuels : un échantillon de la société allemande de l’époque. Un jour de juin, la vie des Quangel bascule brutalement. Hans Quangel, le fils unique du couple, est un de ces jeunes hommes sacrifiés qui meurent au front. Avec sa disparition disparaît aussi l'unique raison de vivre que les Quangel avaient encore. Anna et Otto ne sont pas des résistants, ce sont des parents qui ont perdu leur enfant.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Seul dans Berlin torrent



Avant le monde était chiant

Que la vie était dure ma fille avant l'invention et la démocratisation d'Internet. Regarde, vois-tu comme le monde est gris ? Vois-tu comme le monde est lent ? Entends-tu comme la musique était chiante à l'époque ? Et regarde ce pauvre gars, obligé d'écrire ses tweets à la main sur les versos de bouts de cartons illustrés. Et vois-tu comment on envoyait les tweets à l'époque ? On les posait dans les escaliers. La vie était dure avant, la vie était grise et la vie était vraiment lente et chiante… Tu comprends mieux ton arrière-grand-père maintenant ? Ah ? C'est vrai, tu ne l'as pas connu.

Cessons de rire,

le propos de ce film est grave. C'est le nazisme ! N'oublions jamais que le petit moustachu a pris le pouvoir par les urnes . Revenons au film, bon sang, Nous sommes sur un site de critiques et non pas d'analyse politique. Le film est extrêmement bien interprété. Le casting est énorme. Commençons par Emma Thompson qui est superbe, il faut bien dire, en femme courageuse, dans l'ombre de son mari. Le mari est vraiment, pour moi, une découverte, Brendan Gleeson est vraiment d'une justesse incroyable et quel présence… c'est incroyable comment, il fait vivre son personnage avec si peu de mots, il est bluffant au point que je viens de mettre en envie de ciné une bonne partie de sa filmographie ou malheureusement il n'a que rarement le grand rôle. Autre excellente surprise, Daniel Brühl est très bon dans le rôle du flic. Le film est vraiment sauvé par ses acteurs, parce que, sinon, il est chiant et un peu long. Mais les acteurs sont tellement justes, on se régale de leurs interprétations.

Deux scènes

Deux toutes petites choses, dans ce film, vaut son pesant d'or et raconte très bien ce que fut la victoire du nazisme et ce qui pourrait nous arriver demain. Deux scènes qui à elles seules méritent la note de 7 que je lui mets. La première scène que je retiendrai est le dialogue entre un nazi et un juge et la seconde, la scène de l'officier nazi baffant le flic. Ces scènes, pourtant courtes, décrivent vraiment bien ce qu'a été, selon moi, le nazisme au pouvoir. Dans la première scène, un jeune nazi remet en place vertement un juge qui tentait de l'intimider du style, "Tu sais qui je suis ?". Le nazisme et une révolution, une remise en cause de la société. La nazisme à mis au pouvoir de gens qui n'en avaient pas et qui étaient donc rageux, renversant les notables de l'époque pour une nouvelle hiérarchie, celle du Parti. Dans la seconde, un officier nazi baffe violemment un flic pour s'être montré réfléchi et peut-être légèrement condescendant. La force a pris le pas sur l'intelligence. Et l'intelligence devient une tare qu'on peut humilier. Le nazisme a permis la prise de pouvoir par une petite partie de la population méprisant les autres (sans parler de l'idéologie basée sur la haine de l'autre).

C'était mieux avant

Oui mais aujourd'hui ma fille, nous avons Internet, le monde est en couleurs, le monde est rapide et la musique est joyeuse, gaie et enjouée, on écoute Black M, c'est dire. On pourrait croire que ça ne pourrait plus arriver. Malheureusement, ma fille, aujourd'hui les chemises brunes sont encore à nos portes. La bêtise, la violence, la haine, la violence sont toujours là, de plus en plus proches de nous. Elles se rapprochent chaque jour un peu plus. Méfions-nous ou nous aussi nous finirons par écrire nos tweets à la main et ils seront passibles de la peine de mort. Méfions-nous ou le futur nous obligera à prendre le maquis, comme l'a fait, à l'époque, ton arrière-grand-père.