Mise à l'épreuve 2 - Film (2016)
Mise à l'épreuve 2 - Film (2016)

Film de Tim Story Action, comédie et policier 1 h 42 min 15 janvier 2016

Après la mission opérée avec succès qui lui permettait de mériter l'accord de James Payton pour pouvoir sortir avec sa sœur, l'agent de police Ben Barber est désormais sur le point de se marier avec Angela. Mais tandis que les préparatifs de la cérémonie s'organisent, Ben est une fois de plus mis à l'épreuve par son beau-frère et policier dur à cuir pour obtenir son aval sur le mariage. Les deux détectives refont alors équipe et se rendent cette fois à Miami pour tenter de démanteler un important réseau de trafic de drogue...

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Mise à l'épreuve 2 torrent



Il y a bientôt 2 ans, un film sorti un peu de nulle part m'avait fait mourir de rire. J'en avais eu, littéralement, le souffle coupé par le rire. Ce film, c'était "Mise à l'épreuve". Ice Cube - Kevin Hart, un duo qui détonnait et que je classifiait comme un 21 Jump Street (le film, pas la série) black, sûrement à tort. A tort car "Mise à l'épreuve" se place certes sur ce même filon de la comédie policière d'action qui pétarade que "21 Jump Street" mais il n'est pas un film de niche : il vise plus loin que le film communautaire comme en font les studios outre-Atlantique et qu'on ne connait pas dans notre pays. Il était donc injuste de le désigner comme un 21 Jump Street black et je souhaitais le souligner ici.

Aujourd'hui, je ne remets pas le 9/10 que j'avais attribué au 1er mais 7/10. Une note honorable cela dit mais pas aussi bonne. Pourquoi ? Parce que j'ai ri, relativement souvent, mais je n'ai pas eu des crampes aux abdominaux à force de rire et je n'ai pas eu non plus le souffle coupé alors que j'attendais beaucoup de cette suite.

Cela dit, le duo Kevin Hart - Ice Cube fait toujours autant de merveilles. D'un côté, l'exubérance et l'énergie communicative (qui peut énerver une partie du public, je le concède) de Kévin Hart, de l'autre le sérieux et l'humour pince-sans-rire d'Ice Cube. Cette rencontre fait des étincelles et c'est ce que je cherche principalement dans ce film : une énergie débordante au service d'une comédie d'action vitaminée.

Mais le point intéressant de ce film est que l'on a rajouté un ou deux acteurs à ce duo qui apportent quelque chose de plus. Tout d'abord, le toujours exquis Ken Jeong : peu importe le film dans lequel il se trouve, cet acteur apporte son grain de folie et cela marche toujours autant. Ensuite, Olivia Munn. Je ne la connais pas vraiment (je l'ai entraperçu dans "Magic Mike" et dans "Charlie Mortdecai") mais j'ai trouvé qu'elle jouait de la bonne façon avec son physique dans le sens où elle sait se moquer de sa beauté et des rôles qui semblent lui être attribués à cause de cette beauté. Je trouve que ces nouveaux personnages apportent beaucoup au film.

Quant à l'histoire, elle est un peu faiblarde ici. Après, on ne vient pas forcément pour un scénario très poussé donc ce n'est pas très pénalisant mais il est vrai que l'enquête n'est pas forcément passionnante : tout est orienté dans ce film autour des personnages et de leur relation et le scénario n'est là que pour permettre d'enchaîner les vannes. Pour ce point, je laisse cela à l'appréciation de chacun en fonction de ce qu'ils viennnent chercher dans ce film.

Pour ma part, j'ai passé un bon moment alors je ne vais pas bouder mon plaisir grâce à plusieurs scènes inventives : une course poursuite à pied entre Ken Jeong et Kevin Hart (rien que cette phrase m'aurait donné envie de voir le film) ou une course poursuite en voiture au rendu visuel osé ou au moins original (pour ceux qui veulent en savoir plus :

en mode jeu vidéo

). Tim Story s'en sort plutôt bien pour le coup. Je suis agréablement surpris.

Ainsi, certes "Mise à l'épreuve 2" n'est pas aussi drôle que le précédent mais il est loin d'être mauvais et il n'est surtout pas une répétition du précédent film. Rien que pour cela, l'existence de cette suite est justifiée.