L'Ordre des choses - Film (2018)
L'Ordre des choses - Film (2018)

Film de Andrea Segre Drame 1 h 55 min 7 mars 2018

Rinaldi, policier italien de grande expérience, est envoyé par son gouvernement en Libye afin de négocier le maintien des migrants sur le sol africain.
Sur place, il se heurte à la complexité des rapports tribaux libyens et à la puissance des trafiquants exploitant la détresse des réfugiés.
Au cours de son enquête, il rencontre dans un centre de rétention, Swada, une jeune somalienne qui le supplie de l’aider.
Habituellement froid et méthodique, Rinaldi va devoir faire un choix douloureux entre sa conscience et la raison d’Etat : est-il possible de renverser l’ordre des choses ?

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film L'Ordre des choses torrent



L'italien Andrea Segre fait partie de ces cinéastes qui inlassablement questionnent notre monde, montrant les failles et les dysfonctionnements d'un système où les pays les plus riches s'unissent face à la peur de l'envahissement par les citoyens des plus pauvres. Reconnu pour ses documentaires, il a tourné 4 fictions dont les thématiques rejoignent ses préoccupations, notamment le magnifique La petite Venise et La prima neve, inédit sur nos écrans. L'ordre des choses, qui raconte comment les autorités européennes tentent de juguler les flux migratoires à partir de la Libye, quitte à s'allier avec des trafiquants, n'a fait qu'anticiper une situation désormais avérée. Cet impérialisme de la vieille Europe et ce cynisme sans états d'âme est incarné dans L'ordre des choses par un policier consciencieux qui devra faire des choix d'un froid réalisme dans le respect de son intégrité même si au détriment de son éthique. Un beau personnage dont le scénario nous montre les différentes facettes, y compris à travers sa vie de famille, interprété par un Paolo Pierobon impeccable, aussi remarquable qu'aurait pu l'être un Toni Servillo. Avec patience et minutie, le film démonte des mécanismes complexes, ne surchargeant jamais son message politique, l'imprégnant d'humanisme avec une rare subtilité. L'ordre des choses se mérite, il n'a rien de spectaculaire mais en dit beaucoup sur un monde qui va bien mal, obnubilé par le maintien d'un statu quo dans un équilibre précaire qui ne tient pas compte des évolutions de fond et se sert de la détresse d'une partie de la planète pour imposer la loi du plus fort. Mais jusqu'à quand ?