Haut les filles - Documentaire (2019)
Haut les filles - Documentaire (2019)

Documentaire de François Armanet 1 h 19 min 3 juillet 2019

En France, la révolution rock du jour se joue au féminin pluriel. Face aux clichés virils du rap et du rock, les femmes iconoclastes réinventent le corps, le désir, l’apparence, à rebours de tous les codes sur la beauté, le vêtement, la décence, le genre. Pourquoi et comment en est-on arrivé là ? Le rock usé, pour renaître, avait besoin d’une mue, de changer de rythme, de peau, de langue, de sexe. Le nouveau commando des filles a pris le pas, la parole, et joue la nouvelle manche. Au micro, sur scène ou dans la vie, dix chanteuses charismatiques tournent les pages de soixante ans de rock français.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Haut les filles torrent



Un homme qui réalise un documentaire sur le rock féminin Français, est-ce une tentative opportuniste ou une réelle démarche ? « Haut les filles » est d’une facture assez classique mais joliment monté (au diapason) et bien filmé, ce qui le rend plaisant visuellement. Les extraits choisis sont pertinents et les photos d’époques parachèvent le très bon rendu de l’évolution des styles musicaux en parallèle avec les changements de la société et du droit des femmes (comptes bancaires, avortement…). Si retracer 60 années de rock était un défi de taille, le choix pertinent de 10 chanteuses aide grandement à éviter le trop plein en ce concentrant sur des moments décisifs au lieu de tenter inutilement d’être exhaustif. Ces femmes, véritables icônes qui ont jalonnés nos vies, se confient avec un naturel désarment, une bête de scène devient une douce confidente, c’est troublant. Entre énergie brulante sur scène, passion de la musique, difficultés pour s’imposer dans une industrie macho et messages délivrés, nous en prenons plein les oreilles ! Le grand écart entre Françoise Hardy tout en retenue et la folie de Brigitte Fontaine se fait avec souplesse et humour. Entres Mariannes, punk rockeuses ou petites voix douces, toutes sont engagées à leur façon et rêvent d’un monde où l’on n’aurait plus à parler de genre… Mention très bien pour avoir laissé les images quand la caméra tournait encore et que chaque chanteuse de laisse aller à rêver à la fin de l’interview, moment simple et touchant. Au final, c’est un docu rafraichissant, simple mais honnête et qui montre de belles facettes et une ampleur de combats que certains ne soupçonnent pas en écoutant la musique. Ne manquez pas de regarder le générique jusqu’au bout.