Super Smash Bros. for 3DS (2014) - Jeu vidéo
Super Smash Bros. for 3DS (2014)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de BANDAI NAMCO Games, Sora Ltd. et Nintendo Nintendo 3DS Combat et action 3 octobre 2014

Jeu de combat de la célèbre série des Smash Bros de Nintendo, avec ici un rendu cel-shading sur la console portable, avec en prime la guest star Megaman.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux Super Smash Bros. for 3DS (2014) torrent



On l'aura attendu depuis des années et le voici enfin : le smash bros portatif, celui que l'on emmène partout avec soi. C'était un peu le rêve de tout fan de SSB d'obtenir une version portable de ce jeu de baston. Cependant, le format portable bride-t-il le contenu du jeu et le rend moins pertinent ? Pas le moins du monde et je vous explique tout de suite pourquoi.

D'abord, le point essentiel : le gameplay. S'il est évident que les contrôles de la 3DS sont moins confortables qu'une manette gamecube, le gameplay en lui-même s'avère extrêmement léché. Oubliez Brawl et sa jouabilité pataude aux personnages lourdingues. Cette version 3DS jouit d'une excellente nervosité et technicité. Le jeu est rapide et à mon sens plus technique que ses prédécesseurs. Déjà parce qu'il y a une liste de personnages encore plus remplie (49 persos !). Qu'en plus de ça, les nouveaux personnages ont pour la plupart un gameplay bien à eux. Mention spéciale à Daraen, mon personnage favori qui s'avère extrêmement jouissif à jouer. Combinant habilement attaques à distance et corps à corps, tout l'enjeu du combat sera d'utiliser plus ou moins ces deux approches selon le personnage que l'on affronte. Mais face à cette grande diversité de personnage, le joueur est forcé d'adopter des stratégies de combat différentes, il ne peut pas user des mêmes techniques (du moins pas en totalité) selon le personnage adverse. C'était déjà le cas dans les précédents opus, mais ça se ressent davantage dans cette version. Quant aux personnages déjà présents, ils ont pour certains subi quelques modifications mineures appréciables. Par contre, faites toujours une croix sur Ganondorf, il est nul et ça ne changera pas. Comme modification appréciable on trouve la séparation entre Zelda et Sheik, ce qui permet d'obtenir deux personnages au gameplay totalement différent. Zelda acquiert donc un B-bas plutôt … puissant, je vous laisse la surprise. Par ailleurs, le nombre de personnage ayant un contre est plutôt conséquent, ça ne se limite plus seulement à quelques personnages. Cela rend évidemment les combats encore plus tactiques : savoir feinter l'adversaire, bluffer et contrer au moment où il ne s'y attend pas.

En plus de ça, force est de constater que c'est … putain de beau ! C'est une version portable 3DS et pourtant les graphistes n'ont pas lésiné sur la profusion d'effets pyrotechniques, de sorts, etc. ça claque la rétine à chaque smash dans la tronche de l'adversaire. Ces effets visuels de qualités ne sont pas pour autant envahissant et ne nuisent nullement à la lisibilité. Dommage cependant que l'écran d'une 3DS XL ne soit pas assez grand quand les combattants sont éparpillés sur toute la carte. Pour tous les possesseurs d'une 3DS normale, je vous déconseille d'acheter le jeu, vous allez vous arracher les yeux. En plus de cela, la qualité graphique des nouveaux stages est excellente, les nouveaux thèmes sont bien choisis même si l'on peut regretter qu'il n y en est pas assez. En effet, il y a pas mal de recyclages d'anciens stages incontournables : DF, Corneria, etc. Toujours est-il que ces stages sont enfin lisibles et suffisamment grands pour se battre à quatre joueurs, exit les stages insupportables de brawl on l'on meurt plus du décors que de ses adversaires. D'ailleurs, Nintendo a eu l'excellente idée d'implanter un « DF mode » qui permet de convertir tous les terrains en mode destination finale, c'est-à-dire en terrain totalement plat. Ce qui permet pour les joueurs adeptes de duels sans objet de changer de décors, ça rompt la monotonie !

Pour les gens un peu moins sérieux et présents uniquement pour la déconnade, nintendo a chargé le jeu de tonnes de nouveaux objets plus débiles et cheatés les uns que les autres. Pour tous ceux qui veulent uniquement passer un bon moment de fun en faisant plus ou moins n'importe quoi, c'est une aubaine ! On trouve par exemple l'épée boule de feu à la portée insensée, le bâton à tornade qui fait apparaître une tornade difficilement esquivable et le bâton à vent qui pousse simplement l'adversaire dans le vide !

En outre, on aurait pu craindre que cette version 3DS soit bridée et ne présente qu'un contenu limité. Que nenni ! Le traditionnel mode classique se voit modifié, le rendant à mon sens plus intéressant : on choisit une difficulté, plus c'est dur, plus on doit miser une somme d'argent conséquente. À chaque combat, on doit choisir entre trois voies plus ou moins difficiles et dont la récompense varie. Dommage que ça soit un peu court cela dit. On retrouve aussi le mode all-star, plus difficile que la version brawl. Est également toujours présent le mode stade qui regroupe smash en masse (qui n'a pas du tout changé, si ce n'est que les fils de fer sont remplacés par des mii), le home run smash et le bombe smash. Le bombe smash est pour moi une grande déception : une sorte d'angry bird raté (oui, c'est possible de faire pire) totalement inintéressant, dommage.

On trouve aussi la grande nouveauté de cet opus : l'aventure smash. J'avoue ne pas avoir testé plus que ça. Si sur le papier ça paraît fun : on prépare avant le combat son personnage en lui octroyant diverses techniques, en lui faisant porter tel type d'armure donnant malus et bonus. Ensuite, on parcourt un donjon, on défonce des mobs et boss pour looter des améliorations. Mais une fois le temps écoulé, on se met sur la gueule avec les autres joueurs et c'est en général celui qui a le plus gros stuff qui gagne. Bof quoi ! J'aurai préféré un mixe avec l'aventure sub-spatiale (qui n'était pas formidable) et un donjon, par exemple quatre joueurs qui en coopération doivent venir à bout d'un donjon le plus vite possible avec le plus de loots possibles. Parce qu'au final dans l'aventure smash, on passe son temps à farmer dans son coin les mobs jusqu'au combat final, je ne vois pas trop l'intérêt du coup. Ce mode remplace donc l'aventure sub-spatiale, qui n'était certes pas fameuse, mais aurait mérité d'être peaufinée dans cette version 3DS au lieu de la supprimer pour rajouter ce mode peu intéressant.

On peut aussi regretter la disparition du mode smash boss, que j'aimais bien faire de temps en temps avec un ami. C'était très difficile et gratifiant, je ne comprends pas la raison de sa suppression. Dernier contenu manquant : les événements. Ce n'était pas l'élément indispensable, mais cela apportait une certaine originalité à Melee et Brawl. Un certain challenge aussi. Par contre, le mode défi inauguré dans brawl est de nouveau présent, avec trois tableaux successifs. Si le premier s'avère ridiculement facile, le dernier vous donnera du fil à retordre. Bon, ça reste des succès, ce n'est guère passionnant.

L'autre grand intérêt de cette version portable c'est son online. On peut enfin jouer avec ses amis qui sont éparpillés aux quatre coins de la France et ça, ça n'a pas de prix. Enfin si, cela a un prix quand même : le lag. Peut-être que c'est uniquement parce que nous sommes au lancement du jeu, mais il arrive parfois de subir des lags assez désagréables, même avec une connexion plus que correcte. Le problème : si votre adversaire lag, vous lagez aussi. Pour compenser le lag, le jeu va se ralentir ou afficher des images saccadées, ainsi ça donne l'illusion que le jeu rame. C'est … extrêmement désagréable. D'ailleurs ça ne compense pas totalement le lag, vu qu'il arrive parfois de subir des micro lag de l'ordre des 0,2sc, ce qui suffit pour foirer une esquive ou un enchaînement malheureusement. À côté de ça, le multi est très complet et permet de jouer facilement en mode duel DF sans objet, l'essentiel donc. Pour les allergiques des combats austères et de la dictature des statistiques en ligne, ils pourront jouer en mode « pour le fun » en se tatanant avec trois autres gai-lurons à grand renfort d'objets.

Pour finir, j'aimerais pousser un petit coup de gueule contre nintendo, qui a supprimé l'un de mes personnages favoris : Wolf. T'es sérieux nintendo là ? Ah, ont disparu également : snake (osef), ice climber (pourquoi ?) et lucas (pas de bol pour toi Zarlox !). J'ai un très mauvais pressentiment. Il s'avère en effet que depuis quelques années maintenant, nintendo se mette aux DLC. Aurons-nous la « chance » d'obtenir des packs de personnages supplémentaires pour la modique somme de 5€ ? j'en ai bien peur.

En conclusion, cet opus 3DS est excellent et brille avant tout pour son gameplay aux petits oignions et sa profusion de personnages. Certes il possède des défauts plus ou moins importants : disparition de certains personnages, prise en main forcément moins bonne sur une console portable, nouveaux modes de jeu inutiles. Mais est-ce que ça fait vraiment de l'ombre au jeu ? Non, franchement il possède tellement de qualités qu'il cache facilement ses défauts.