Les Décalés du cosmos - Série (2004)
Les Décalés du cosmos - Série (2004)

Série de Chuck Austen et Chris Moeller Science-fiction, fantastique, comédie 3 saisons (terminée) SyFy 25 min 4 mars 2004

Parodiant "Star Trek" et "Star Wars", voici les aventures du capitaine Ardillon et de son équipage hétéroclite à bord de leur vaisseau, le Jupiter 42.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Les Décalés du cosmos torrent



En général, les films ou séries se déroulant dans l'espace m'ennuient, j'ai jamais été un dingue de Star Wars même si j'en adore quelque-uns, je suis un gros fan du premier Alien, j'adore Stargate SG1 mais ça s'arrête la.

Et puis un jour, dans les années 2000, durant l'adolescence, je tombe sur une série appelé " Les décalés du cosmos " sur NRJ 12, les annonces avec les persos extraterrestres qui lâchent des insultes et des vannes me bottent et dés le premier épisode, je tombe sur une série délirante qui se fout totalement de la gueule de Star Wars.

Nous y suivons les aventures de l'équipage du vaisseau appelé le JUPITER 42 avec à son bord :

Ardillon, un extraterrestre obsédé par le cul, la thune et la bouffe, grossier, beau comme c'est pas permis, égoïste et qui est le capitaine du vaiseau.

-Sixe, l'androïde sexuelle de ce queutard de Ardillon, ultra canon et très utile dans le vaisseau car étant l'officier scientifique du vaisseau et très balèze en combat.

Flip, le lézard anthropomorphe de 16 ans, neveu de Ardillon dont on se demande se qu'il fous dans l'équipage, puceau, naïf et flemmard puissance 1000

Técha, un extraterrestre à trois seins et quatre pattes que Ardillon trouve ultra moche avec lequel elle s'engueule souvent en raison de son caractère terrible mais étant importante car elle est la seule à savoir piloter le vaisseau

Gus, le robot très intelligent qui a du mal à caché le fait d'être la caricature d'un homo en raison de son comportement de grande folle, Ardillon prends un grand plaisir à le chambrer, encore une fois c'est un membre important de l'équipe car c'est l'ingénieur du vaisseau

Bob, l'ordinateur de bord du vaisseau soufrant d'agoraphobie et alcoolique de première ayant la capacité de flipper souvent quand ça pue pour l'équipe

Tout ce petit monde va devoir parcourir la galaxie dans diverses aventures et faire face à plusieurs dangers, souvent liés à Dark Bobo, le leader des sales clowns, qui est souvent vu en train de s'engueuler avec sa femme et sa fille et qui n'aime pas Ardillon depuis qu'ils sont ados car ce dernier se moquait beaucoup de lui au lycée.

Il est pas facile de dire pourquoi j'adore cette série, son univers est une parodie totale des films se déroulant dans l'espace et plus particulièrement Star Wars, ce qu'il y a de marrant est de voir d'ailleurs un tas de clins à des films ou séries cultes, lié ou non à l'espace.

A chaque nouvelle épisode, on tombe sur une intrigue qui tombe dans une accumulation de situations complètement à côté de la plaque, que ce soit par ses dialogues doté d'un humour sans limite, de personnages hilarants ou des planètes avec des habitants ou des coutumes improbables et souvent marrantes comme l'épisode dans lequel Ardillon doit vendre du lubrifiant et va rencontrer des acheteurs dans une planète remplis d'homos et dans lequel il est interdit d'avoir des rapports hétéros, je me rappelle encore du craquage de Ardillon face au lesbiennes de la planète, tordant !

Si au niveau graphismes, ça a vieilli, c'est vraiment les scénarios des divers épisodes qui font la force de cette série : son humour est sans-filtre, ses dialogues, bien qu'assez beauf par moments, sont énormes, ses références à la pop-culture sont souvent bien amené et chaque épisode ont tous des retournements de situations improbables qui vous feront passés un moment agréable si vous souhaiter débranché votre cerveau, donc en résumé, Les décalés du cosmos, c'est une pépite de déconnade !