Life is Strange 2 - Episode 5 (2019) - Jeu vidéo
Life is Strange 2 - Episode 5 (2019)  - Jeu vidéo

Épisode de jeu de DONTNOD Entertainment et SQUARE ENIX PlayStation 4, Xbox One et PC Aventure et fiction interactive 3 décembre 2019

Dernier épisode de la saison. Le jeu se concentre sur les frères Diaz. Suite à un incident qu'ils ne comprennent pas, ils seront recherchés et poursuivis par la police. S'ensuivra une fuite en avant à travers les États-Unis jusqu'au Mexique, pays natal de leurs parents. Sean devra protéger Daniel et devra assumer ses choix qui lui permettront de grandir.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux Life is Strange 2 torrent



[[ Contient des spoilers à propos de la fin de "Life is Strange 2", gare à vous ! Ma critique complète du jeu est disponible ici ! ]]

Épisode 5 - Wolves | (4/10)

Eh bien.. Moi qui pensais pouvoir me réjouir du dénouement de ce second opus, me voilà fort déçu. Je vais aller droit au but. Selon moi, cet épisode ne mérite tout simplement pas d'être sorti, il gâche absolument toute l'intrigue, rien que dans son choix final, dans lequel je reviendrai en fin de critique. Pour le moment, je vais aller dans l'ordre chronologique de l'épisode.

1. Vous êtes sûrs que c'est le dernier épisode, là ?

Le début, pour commencer, donc. Après l'introduction habituelle, l'on retrouve Sean et son frère, quelques semaines après les incidents de l'épisode 4 et ayant retrouvé leur mère. Le jeu nous dresse déjà le tableau pour la conclusion qui arrive, les minutes suivantes sont donc utilisées à cet escient. Les quinze minutes suivantes, aussi, puis les quinze minutes qui suivent également.. Bon, autant vous dire que la première partie de l'épisode, qui est lui-même d'une longueur incroyablement courte, ne fait que ça; récapituler de manière assez peu intéressante les événements des deux derniers épisodes.

Si seulement la partie "défauts" de cet épisode s'était arrêtée là.. Le gros problème des trois derniers épisodes, du moins celui avec lequel j'ai le plus de mal, c'est le "pouvoir" de Daniel, que le joueur ne peut pas contrôler (ce qui est frustrant) et qui, finalement, ne sert à rien. Car oui, malheureusement, l'épisode 5 ne constitue pas une exception. Pis encore, il accentue ce défaut, puisque Daniel abuse de son pouvoir pour faire n'importe quelle action du quotidien, comprenez, il est maintenant "libre" de les utiliser devant des inconnus, chose que son frère lui avait interdit de faire depuis l'épisode 1, mais attendez, cette fois, c'est des gens qui connaissent leur mère, et qui vivent dans le désert, donc ils sont sûrement accoutumés avec les enfants qui ont des super-pouvoirs, ils en ont rien à faire !.... Ah, bah non en fait. La plupart des personnages qui entourent Sean et sa famille ont une réaction des plus basiques, ils trouvent ça étrange. Normal, non ? Alors pourquoi les deux frères crient sur tous les toits que maintenant la discrétion n'est plus un problème ? Ils sont recherchés par le FBI (oui oui, carrément), et ils ont le droit de saccager tout ce que bon leur chante ? Bah, non ? Ah et d'ailleurs, on finit par se demander dans les cinématiques pourquoi Daniel utilise ses mains de manière hyper dramatique quand il utilise son pouvoir puisque, lorsqu'il l'utilise pour ranger les courses, le panier vole devant lui, sans qu'il ne bouge le petit doigt. Alors, est-ce un énième bug graphique ? Ou une énième incohérence à laquelle j'ai assisté ? Une énième solution de facilité qu'ont choisi les graphistes pour ne pas créer une animation de Daniel avec le bras tendu, qui sait ? Allez savoir lequel est le pire, dans tout ça.

Passons cette drôle d'incohérence, cette première (et finalement unique) partie, dans la communauté en plein désert dans laquelle vit Karen, est aussi l'occasion pour l'intrigue de nous offrir une surprise. Ç'aurait pu être une bonne surprise, si elle n'avait pas, elle non plus, amené une nouvelle immense incohérence dans l'intrigue. Moi qui souhaitais voir, il y a quelques épisodes, de nouveaux personnages originaux, eh bien ce sera pas pour tout de suite, puisque les développeurs de chez DONTNOD ont préférés nous servir du bon fan-service en faisant apparaître le beau-père de Chloé dans "Life is Strange", David (en sachant que j'ai décidé de sacrifier Chloé à la fin du premier opus), étant devenu un espèce de hippie vivant en marge de la société. Bien qu'il n'ait aucune utilité dans l'avancement du scénario, on a le droit de se taper, avec la musique du générique de fin du premier opus, un monologue déprimé de David qui parle de sa fille qu'il n'a pu sauvé. Il dit textuellement que Sean et elle ont beaucoup en commun, d'ailleurs. C'est quand même sacrément dommage de voir que les personnages comme Lyla, dont on attend à l'heure actuelle encore des nouvelles, sont laissés de côté mais qu'on se permet de faire revenir des personnages qui n'ont rien à faire ici, juste parce que "c'est la fin". Pour un opus qui se voulait au départ, et dans son gameplay, bien différent de l'univers d'Arcadia Bay, ça reste une des grandes solutions de facilité que les scénaristes se sont empressés de prendre, à défaut d'étoffer l'univers propre au second opus.

Quant aux choix, ça ne vole pas non plus excessivement haut, puisque le premier et seul choix -- si l'on ne compte pas le choix final -- considéré comme important par le jeu, et donc avec une mise en scène, un arrêt dans le temps pour réfléchir et tout le tintouin, consiste à: "Enlacer Karen", ou "Ne pas l'enlacer" pour lui dire au revoir. C'est dire le niveau de l'intrigue, on est au dernier épisode du jeu, quand même ! Je veux bien qu'il y ait un "calme avant la tempête", mais là.. Après, l'on pourrait se dire que ce genre de choix a une incidence sur la suite du scénario, mais à part passer de "Karen et vous avez été distants l'un envers l'autre" à "Karen et vous vous êtes rapprochés" sur le récapitulatif des choix après le générique de fin, rien d'autre ne change, et pire encore, moi qui ai choisi de l'enlacer, apparemment le jeu a considéré un câlin comme "garder ses distances", pourquoi pas ? Bon, vous me direz, ça de plus ou ça de moins, ça change plus grand-chose.

2. Après une heure de jeu, le scénario av.. Ah attendez, on me fait signe que c'est la fin !

Là où cet épisode est évidemment en parallèle avec l'actualité, puisque l'on y retrouve le fameux Mur à la frontière mexicaine, des immigrants mexicains tentant de le traverser et des patriotes américains qui n'hésitent pas à tirer sur un enfant de dix ans pour les en empêcher. Ça en fait un jeu engagé, c'est une très bonne chose, selon moi ! Mais cette avantage finit finalement complètement éclipsé par une intrigue très poussive, lorsque Daniel, s'étant donc fait touché à l'épaule par une balle de pistolet automatique, vient in extremis, et en étant sain et sauf, sauver son frère d'un interrogatoire au poste de police après s'être fait arrêté à la frontière ! Le pire étant qu'il n'a aucun pansement ou quoi que ce soit, non, il a un pouvoir vous savez, puis vu qu'il peut l'utiliser à toutes les sauces maintenant, il est invincible !.. Quoi ? C'est pas crédible ..?

Quant à la fin du jeu, elle est toute aussi catastrophique. Pris au piège par les forces de l'ordre, j'ai donc choisi de me rendre à la frontière, après m'être échappé du poste de police, Daniel m'ayant donc suivi. À partir de là, l'on voit les frères se faire séparer. S'en suit un diaporama, dans lequel l'on voit Daniel partir chez ses grands parents maternels, voisins de Chris (Captain Spirit), et Sean étant responsable de ses actes, il part en prison pendant un bon paquet d'années. Les photos défilent, les années aussi, jusqu'aux années 2030, où Sean sort de prison. Lyla, Daniel ainsi que Karen l'attendent. Et c'est là où ça m'embête. D'une part, Lyla, superbe, mais à quoi est-ce qu'elle sert, en fait ? On l'a vu dans le premier épisode, un peu dans le deuxième, silence radio ensuite, puis on la voit dans cette fin. Enfin, pourquoi ne l'a-t-on pas vu plus tôt ? C'est une sous-intrigue / romance qui aurait eu le mérite d'être exploité, plutôt que d'ajouter sans cesse des personnages au casting, comme ceux de l'épisode 3, dont on n'a d'ailleurs aucune nouvelle en cette fin de jeu. Autre détail qui me dérange, c'est au niveau du visuel, cette fois. Là où l'on voit que Daniel a grandi, Sean, quant à lui, n'a pas changé d'un pouce, si ce n'est qu'une épaisse barbe s'est formée sur son visage, mais niveau réalisme, on vole pas bien haut non plus, mais passons. Après cette scène de sortie de prison, l'on voit Daniel et Sean faire une dernière excursion en forêt, avant sans doute de se séparer définitivement. L'on comprend, et l'on devine de toute manière assez aisément que la vie en prison pour Sean n'a pas dû être de tout repos, les deux frères s'étant fortement éloignés avec le temps, forcément. Mais, vu la durée de l'épisode, et la longue cinématique de 15 minutes que le jeu nous propose en guise de fin, je me dis.. N'y avait-il pas possibilité d'épiloguer sur tout cela ? Plus qu'avec une cinématique muette, n'aurait-il pas été possible d'épiloguer sur le traumatisme subi par Sean après toutes ces années derrière les barreaux, sur les véritables conséquences de tout cela quant à la relation entre les deux frères ? Et le père, dans tout ça, l'on ne parle même pas de lui de tout l'épisode, si ce n'est au tout début ! Sa mort fut l'élément perturbateur de l'intrigue, tout de même, rien qu'un clin d’œil aurait été le bienvenu, vous ne pensez pas ?

En bref, une conclusion inachevée et une intrigue finalement décevante, comme un goût de déjà-vu. Le tout venant ternir un voyage qui s'annonçait pourtant exceptionnel, et revigorant après deux opus Life is Strange centrés sur les mêmes personnages et les mêmes lieux.