Moons of Madness (2019) - Jeu vidéo
Moons of Madness (2019)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Rock Pocket Games et Funcom PC, PlayStation 4 et Xbox One Aventure 22 octobre 2019

Moons of Madness est un jeu d'horreur cosmique à la première personne à forte composante narrative, dans lequel l'exploration scientifique de Mars rencontre la terreur surnaturelle de l'œuvre de Lovecraft.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux Moons of Madness (2019) torrent



Dans le monde de l'horreur et du fantastique, un nom ressort souvent : Lovecraft. Ce marginal a écrit énormément d’œuvre lugubres. Funcom a décidé de s'en inspirer pour nous faire voyager jusqu'à Mars où des forces ésotériques vont se déchaîner. On vous en déjà parlé ici, et nous avons eu la chance de découvrir Moon of Madness sur Playstation 4 en avant première ! Que vaut le titre ? La réponse ci-dessous !

Décollage pour Mars de la fusée Lovecraft dans 3 ... 2 ...

Vous incarnez donc Shaun Newehart, un technicien basé sur la station Invictus. Après une nuit perturbée, votre mission sera de faire la maintenance récurrente de la base. Seulement, très rapidement des apparitions, rêves étranges et monstres tentaculaires débarquent dans la vie de notre protagoniste.

Après un premier chapitre qui annonce une bonne dose d'horreur, on s’apprête d'ailleurs à passer le reste du jeu à regarder le sol, le rythme est trop vite cassé par des actions longues et des légères incohérences. Rien que le nom du second chapitre "Routine Matinale" annonce la couleur. Alors que l'on vient de mettre les pieds dans une station délabrée, remplie de tentacules bizarres, qu'on a dû prendre un pied de biche (qui ne servira plus jamais par la suite), on se retrouve catapulté dans notre lit, à parler avec Declan, notre seul ami à des millions des kilomètres à la ronde.

Alors, oui, ce second chapitre instaure une tension parce que l'on sait ce qui va arriver. Seulement, la prochaine dose de frisson n'arrive qu'au bout de cinq chapitre, si l'on passe les deux trois apparitions qui essayent de nous faire sursauter. Même les créatures, similaires à des shoggoths enragés, n'arrivent pas à nous faire peur bien longtemps tant leurs apparitions deviennent prévisibles. Du coup, alors que certaines scènes ont du potentiel et qu'elles arrivent à nous tenir en halène, on peut déjà deviner le calme après la tempête.

Houston, on a perdu Cthulhu !

En plus du rythme, le scénario rend certains passage dur à croire. Malheureusement, en flirtant entre les progrès scientifiques cachés sur une planète distante et des créatures ésotériques des temps anciens, il est difficile de vraiment saisir qui est le danger et ce que l'on fabrique sur cette planète. L'équipe de notre brave Shaun est venue sur Mars pour découvrir si il y a de la vie et essayer de la faire grandir en laboratoire.

Le scénario de base peut faire penser au film Life : Origine Inconnue, qui pour le coup, fait vraiment peur. Seulement, très rapidement, on se retrouve à jouer un remake de Seul sur Mars, sauf qu'ici, la station est fonctionnelle... Après avoir réparé des panneaux solaires et refait la plomberie de la serre, vous tombez enfin sur vos premières créatures étranges. Seulement, elles ne seront vraiment présentes que pendant un chapitre où vous passerez votre temps à les fuir avant de tomber de sommeil dans votre 4x4 blindé.

Et c'est à partir d'ici que le Moon of Madness essaye d'introduire les rêves éthérés qui font l’apanage des livres de Lovecraft. Vous vous retrouvez donc balancé entre rêves et réalité, sauf qu'à la différence des livres, l'épouvante ne prend pas.

Lire la suite du test : https://www.geeknplay.fr/test-moon-of-madness/