Jacques Tati, tombé de la lune - Documentaire (2021)
Jacques Tati, tombé de la lune - Documentaire (2021)

Documentaire de Jean-Baptiste Péretié Portrait et cinéma 1 h 4 février 2022 (France)

La vie artistique de Jacques Tati, de ses débuts dans le music-hall à ses derniers feux. Un premier long métrage bricolé qui triomphe, après une année entière pour trouver un distributeur… L’invention d’un personnage lunaire, qui entre tout droit dans l’Histoire du cinéma… Un Prix spécial du jury à Cannes et l’Oscar à Hollywood… Puis un projet monstre. Un décor gigantesque, un tournage de trois ans, une tempête, des banquiers qui s’impatientent, un objectif saisi en plein tournage, une maison hypothéquée… Archives, extraits de films et images inédites de Jacques Tati au travail pour évoquer la carrière de ce génie du cinéma français.

.
.

(repris de festival-lumiere.org)

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Jacques Tati, tombé de la lune torrent



Un artiste, ursn mime, un saltimbanque ? En tout cas un véritable original... Et tous sourires dehors, mais toujours accompagné de ce flegme, et d'un parapluie lequel ne servit qu'une fois ! Prêt à tout pour satisfaire son goût inné du rocambolesque, du mime, de faire rire... Mais qu'est-ce donc qui a poussé J.B. Péretié à nous concocter en 2021 ce documentaire sur lui ? Réalisateur dont on connaît bien peu de choses sinon qu'il sévit sur France 5 et Arte mais qui réussit ici à nous captiver avec ce "grand bonhomme déglingué" de Hulot qui ambitionnait de nous amuser. Je dis" bonhomme" au sens bon-homme, avec beaucoup de tendresse. En tout cas on prend beaucoup de plaisir à suivre cette biographie qui n'accumule pas les caresses dans le dos de "feu" Tati. On évoque même ses défauts comme l'égo-centrisme ce qui est rare : l'acteur touche à tout avoue lui-même avoir faire passé même sa famille et sa vie privée, à son art. Pas très sympathique ! Qu'en pensent-ils de nos jours s'ils me lisent ? Mais quand on a l'art dans la peau ! Exit toute arrière pensée commerciale : il a même hypothéqué ses biens comme sa maison pour financer un "Playtime" démentiel qui le ruinera... N'hésitant pe as à copier Disney en créant sa propre citée en banlieu :Tativille avec ses immeubles sur roulettes, rues et autres décors qui finiront détruits, écrasant le scénario sous lesquels Tatischeff (de son vrai nom - 1907-1982) avait enfoui le scénario de "Playtime. Il n'utilisait jamais non plus de stars connues à l'affiche et n'aguichait pas le public! Les "anciens" racontent que Tati à l'époque de la sortie de ses films était en France très controversé... Une de mes tantes en disait "On se demande pourquoi avoir créé le cinéma parlant si on nous refile encore des films muets"* ou un voisin : "ça n'a ni queue, ni tête !" Injustifié : aucun de ses films n'est vraiment muet ! En revanche, on se serait passé de Podalydès comme conteur-narrateur, trop soporifique et si peu expressif. On se plaît à rêver d'un Noiret, plus vivant au niveau de sa voxographie... C'est même la seule fausse note de ce film (si j'ose dire) Péretié, en titrant son film savait-il qu'un véritable astéroïde a été baptisé "Tati" en 1998 pour évoquer la lune ou simple hasard ? Les mimes ont toujours dû faire-face à un "à-priori" assez négatif : plus aucun n'est célèbre , comme le fut (un peu) Marceau... En tombant, Tati se serait-il trompé de planète ?

France 5 le 04.02.2022