Le Fils de l’épicière, le maire, le village et le monde - Documentaire (2021)
Le Fils de l’épicière, le maire, le village et le monde - Documentaire (2021)

C’est l’hiver dans le petit village de Lussas, en Ardèche, et les agriculteurs sont tout entier à la taille des vignes. Soutenu par le maire Jean-Paul Roux, son ancien camarade de classe Jean-Marie Barbe se lance dans une entreprise toute singulière : la création d’une plateforme numérique par abonnements, dédiée aux documentaires d’auteur. C’est la naissance de Tënk, aux allures de start-up, tendance rurale. Aux côtés de Jean-Marie, l’équipe va-t-elle gagner le pari de cette entreprise économique ?

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Le Fils de l’épicière, le maire, le village et le monde torrent



Paris n’a pas le monopole du cinéma d’auteur, comme vient nous le rappeler la documentariste Claire Simon qui nous entraîne en plein cœur de l’Ardèche et plus précisément à Lussas, un petit village peuplé d'irréductibles cinéphiles. Si cette ville ne vous dit rien, cette commune de 1000 habitants est pourtant un haut-lieu du cinéma documentaire en France.nnDepuis 1989 se tient les "États généraux du film documentaire", un festival piloté par l’association Ardèche Images et depuis 2016, la toute première plateforme de SVoD dédiée aux documentaires d’auteur voit le jour, elle s’appelle Tënk. Ces créateurs ne comptaient pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’ils avaient aussi dans les cartons l’idée de mettre en chantier un « village documentaire », une structure appelée "L'Imaginaire" regroupant en son sein L’École documentaire, des salles de post-production et les bureaux de Tënk.nnLe documentaire de Claire Simon s’est intéressé à la façon avec laquelle cette petite bourgade s’est battue pour que la communauté de commune et la région Auvergne-Rhône-Alpes les aident à mettre en place cette toute nouvelle structure. On suit les pérégrinations du maire du village Jean-Paul Roux et Jean-Marie Barbe le fondateur de Tënk (et accessoirement, le fils de l’épicière) dans leur bataille, entre Paris & l’Ardèche pour réunir les fonds, convaincre le CNC, les actionnaires, les donateurs et tout le village (dont certains s’étaient opposés, craignant de voir leurs impôts être gaspillés).nnIl est impressionnant de constater à quel point, même au fin fond de la France, le cinéma arrive à se faire une place. Pas besoin de s’appeler Paris, Deauville ou Cannes, la preuve en est avec Lussas qui parvient à capter l’attention de l’État en y envoyant la ministre de la culture de l’époque Audrey Azoulay (le tournage s’est déroulé sur 4 ans, entre 2015 & 2019).nnLe Fils de l’épicière, le maire, le village et le monde (2021) pourrait être vu comme un prolongement de la série télévisée réalisée par la réalisatrice, à savoir Le Village (2019), une série de 20 épisodes qui s’intéressaient déjà à Lussas et à son appétence pour le cinéma documentaire.nnUne immersion très intéressante, loin du microcosme cinéphilique parisien auquel on est habitué. Cependant, le film aurait gagné à être raccourci, il frôle les 2h et à tendance à se perdre en digressions.nn► http//bit.ly/CinephileNostalGeek ★ http//twitter.com/B_Renger ◄