Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux - Film (2021)
Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux - Film (2021)

Shang-Chi va devoir affronter un passé qu’il pensait avoir laissé derrière lui lorsqu’il est pris dans la toile de la mystérieuse organisation des Dix Anneaux.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux torrent



Cette fois-ci la machine Marvel semble belle et bien repartie, Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux est le deuxième film du MCU à sortir cette année et je ne peux cacher mon plaisir de voir cet univers que j'aime tant revenir après une année de vide. Le 25ème film de la saga est donc consacré à un personnage inconnu du grand public, en plus d'être le premier film à mettre en scène (presque) que des acteurs asiatiques, il se place donc dans la lignée de Black Panther, ce qui est une bonne chose étant donné la qualité de ce métrage. De plus, à l'instar de la panthère noire, Marvel ne se contente pas d'avoir des acteurs (et pas que il me semble) asiatiques, il tente vraiment de rendre hommage à la culture asiatique, entre arts martiaux et créatures fantastiques. « Arts martiaux » en voilà une locution qui faisait monter la hype, je ne suis certes pas le plus cultivé sur ce cinéma mais des œuvres telles que The Raid (le 2 étant un de mes rares 10/10 par ailleurs), Kill Bill (le premier étant également dans mon top 10) ou The Night Comes for Us sont de réels bijoux du cinéma d'action et du cinéma en général tout simplement. On ajoute à ça l'envie de découvrir un nouvel univers, de nouveaux personnages, la promesse d'avoir un vrai Mandarin suite au mécontentement des fans à propos du sort du personnage dans Iron Man 3 puis accessoirement le fait que je sois un fanboy du MCU et on obtient un film qui crée une certaine attente, bien qu'il ne fasse évidemment pas le poids (niveau impatience) face aux monstres que sont (et seront) Spider Man No Way Home et Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Finalement le film s'inscrit à mon sens dans la moyenne du MCU mais il reste une déception sur certains points malgré de bonnes choses.nnAttention spoilersnnVendues par les premiers retours américains comme les meilleures du MCU, les scènes d'action s’affranchissent effectivement du reste du MCU. En soi le principe de ces séquences n'est pas si original que ça mais on a comme promis une part d'arts martiaux qui s'est ajoutée. Par conséquent exit la shaky cam, le montage rapide et les chorégraphies brutales, entendez par là qu'on se concentre plus sur la beauté du geste que sur l'impact des coups. La question maintenant c'est est-ce que ça rend si bien que ça à l'écran ? Pas tout le temps j'ai envie de dire. Le film commence par un affrontement entre Wenwu et une armée, en effet on a un plan long mais puisque le but était de montrer la puissance des Anneaux, la chorégraphie n'a rien d'incroyable, ça reste une belle ouverture. On enchaîne avec un duel entre Wenwu et sa future femme, là le but était de montrer le début de la relation amoureuse entre ces deux personnages, le terme chorégraphie retrouve son sens premier car cette séquence s'apparente plus à de la danse qu'à un combat, le souci c'est que ça m'a semblé plutôt ridicule. Je passe directement à la scène du bus qui met pour la première fois en action le personnage principal, Shang-Chi, et je dois dire que certains plans font plaisir car ils constituaient ce que je voulais, à savoir des plans plus longs que la moyenne nous laissant pleinement profiter des chorégraphies plutôt sympas. Je tiens quand même à souligner un plan d'ensemble à l'extérieur du bus plutôt long...sauf que comme on voit ce qu'il se passe depuis l'extérieur du bus, ce dernier crée un obstacle pour pouvoir tout voir, c'est dommage. Ensuite la séquence de fuite est excellente lorsque les personnages se baladent entre les échafaudages, malgré un sentiment d'absence de danger, elle l'est un peu moins quand ils se battent mais ç'aurait pu être pire, au moins c'est lisible. Après ce passage on a droit à un duel entre Shang-Chi et Death Dealer, sympathique mais rien d'incroyable, je n'ai pas forcément quelque chose à lui reprocher. Il faut attendre le climax pour avoir une autre séquence d'action (enfin il y a une petite course-poursuite avant) et le métrage quitte un peu les arts martiaux pour proposer un final surprenamment grandiose et épique. Le reste du film nous annonçait une intrigue qui resterait relativement terre-à-terre mais le climax a totalement balayé ces attentes et nous offre un combat avec les Anneaux et surtout une bataille de dragons au sommet, ce fut bien jouissif. Juste histoire de chercher la petite bête j'ai eu une forte impression de caméra virtuelle lors du duel entre Shang-Chi et son père, ça ne faisait pas naturel ces rapides travellings arrière ou avant. Et c'est globalement ce que je reproche à la technique globale du film ce manque de naturel dû à une abondance de fonds verts très voyants et laids, surtout dans la première partie. Je regrette aussi un montage parfois frustrant qui brise le rythme d'une séquence pour prendre le point de vue d'autres personnages.nnLe deuxième point qui se voulait un poil original par rapport au reste du MCU, c'est comme dit en introduction l'hommage à la culture asiatique et donc l'univers. C'est le premier film de la phase 4 qui ne fait aucune mention des événements d'Endgame, qui n'aborde pas leurs conséquences, ça fait bizarre. La saga ouvre ses portes à la Chine, l'occasion de découvrir des éléments sans avoir besoin de justifier pourquoi on n'en a pas entendu parler plus tôt. Je pense notamment à ce tournoi clandestin mais surtout à Ta Lo, qui se rapproche énormément du Wakanda, un endroit caché de tous avec sa propre culture, ses propres ressources...ça fait tout de suite moins original. Cela dit, l'aspect fantastique qui apparaît avec ce lieu vers la fin du film est totalement bienvenu, tout d'abord parce que c'est très joli, ensuite parce que la faune est originale (le design des animaux est superbe, c'est d'ailleurs très dommage de ne pas les avoir plus vus) et ce côté menace enfermée n'est pas présent au Wakanda. C'était donc intéressant de découvrir Ta Lo dans cette seconde partie. La première se concentre sur Les Dix Anneaux, l'organisation présente depuis le commencement du MCU mais également les bracelets magiques. En tant qu'organisation j'ai aimé découvrir ce qu'était réellement Les Dix Anneaux, même si j'ai une impression d'un manque de développement, ou alors ç'aurait pu être poussé plus loin, leur passage chez l'ennemi à la fin est décevant. Nous retrouverons cette organisation dans la suite du MCU, ça peut être intéressant, ça fait pas mal penser à la Red Room de Black Widow. Les Dix Anneaux en tant qu'objets s'écartent des Anneaux Makluan des comics, c'est légèrement décevant d'autant plus qu'on n'a aucune indication sur les pouvoirs qu'ils confèrent (hormis l'immortalité) ni même sur ses origines mais c'est justifié par la méconnaissance des personnages qui eux-mêmes ignorent d'où viennent réellement ces bracelets (ceci dit Wenwu aurait pu donner cette information)...c'est surtout un prétexte pour une suite comme semble l'annoncer la première scène post-générique. Une scène post-générique qui fait également le lien entre Shang-Chi et le reste du MCU, autant le dire tout de suite, j'ai vu Captain Marvel et Bruce Banner j'ai directement validé cette scène, je suis faible. En plus, avec le combat entre Wong et L'Abomination, elle nous pose quelques interrogations pourquoi Wong et L'Abomination sont ensemble ? Pourquoi Bruce a repris une forme humaine, pourquoi il a le bras dans le plâtre (bon depuis j'ai vu une vidéo et c'est tout simplement les séquelles de son claquement de doigts je suis bête) ? Pourquoi les contacter eux et pas d'autres ? Et surtout allons-nous revoir Shang-Chi avant un deuxième opus ? Personnellement je pense que c'est juste du fan-service avec néanmoins la volonté d'annoncer des choses sur Hulk et que cette quête aux origines des Anneaux sera traitée dans la suite de Shang-Chi. En résumé l'univers du film est très sympa, il s'intègre en plus bien au reste du MCU.nnContrairement à ce que je pensais, l'intrigue du film ne concerne pas la recherche des Anneaux mais la relation entre Shang-Chi et son père, l'envie de vengeance pour l'un et l'envie de reconstruire sa famille pour l'autre. Après la reconstruction de la famille dans Black Widow, Shang-Chi aborde la destruction à cause d'un père qui n'a pas pu terminer son deuil, celui du décès de sa femme. Ce film signe la première apparition de Shang-Chi, un personnage qui n'a pas une grande évolution si ce n'est en terme de puissance, ce n'est pas non plus un personnage super charismatique mais il m'est tout de même sympathique et je suis très curieux de voir comment il va évoluer par la suite. En fait ce qui le rend intéressant dans ce film c'est le fait qu'il ait un lien parental avec le méchant. Une relation entre haine et amour mais surtout haine en raison des actes criminels de son paternel et de la façon dont il a éduqué ses enfants. En ressort ainsi une idée de vengeance plutôt intéressante, le souci c'est que le métrage a dirigé la relation sur l'intention d'une forme de rédemption et j'aurais préféré une autre fin. Shang-Chi qui tue son père aurait été une alternative géniale, surprenante et osée mais surtout le personnage aurait acquis plus de profondeur et de complexité. En tout cas un tel dénouement aurait été bien meilleur que cette conclusion avec laquelle je n'ai pas eu au final cette sensation que tout était pardonné, d'autant plus que Wenwu ne se sacrifie même pas. En gros c'est une relation intéressante mais qui n'a pas eu la conclusion qu'elle méritait. En fait je trouve que Wenwu est souvent effacé du récit, il aurait sûrement fallu lui donner une présence plus importante (et en plus je trouve son style avec les cheveux longs beaucoup plus stylé). En revanche Xialing, la sœur de Shang-Chi, a une place plus importante qu'attendue et c'est pour le mieux car j'aime bien le personnage, elle aussi a un désir de vengeance envers son père et Shang-Chi car elle est restée trop longtemps dans l'ombre de son frère, un peu comme Loki, puis c'est quand même elle qui a créé les tournois clandestins et qui reprend les rênes de l'organisation des Dix Anneaux, c'est selon moi un personnage qui a limite une écriture plus intéressante que Shang-Chi. Ensuite on a Katy, le ressort comique pas drôle (le film globalement n'est pas drôle) qui apprend trop rapidement à tirer à l'arc, un peu triste de la voir toujours en vie et niveau personnage nul on a Trevor Slattery qui constituait un retournement de situation surprenant et amusant dans Iron Man 3 mais son retour n'était clairement pas indispensable. Pour finir, Death Dealer est insatisfaisant, son design est très bon mais il n'a aucun développement et il meurt de manière totalement nulle, c'était Razor Fist qu'il fallait sacrifier, pas lui.nnEn conclusion, Shang-Chi ne révolutionnera pas le MCU. Il y ajoute cependant un brin de fraîcheur grâce à son univers alléchant et ses combats qui réussissent à se distinguer du reste de la saga, tout en introduisant un duo de personnages que je suis bien tenté de revoir. Je retiendrai sûrement son climax impressionnant, spectaculaire et étonnant. Malgré tout il n'est pas exempt de certaines déceptions sur l'achèvement de la relation centrale du film ou encore sur certains personnages. Ce sont ces déceptions qui m'empêchent de mettre 8, la note que j'espérais mettre, toujours est-il qu'il reste une proposition intéressante au sein du Marvel Cinematic Universe ainsi que 2h12 de plaisir.