Medusa - Film (2022)
Medusa - Film (2022)

Brésil, aujourd’hui. Mariana, 21 ans, vit dans un monde où elle doit être une femme pieuse et parfaite. Pour résister à la tentation, elle s’attelle à contrôler tout et tout le monde. La nuit tombée, elle se réunit avec son gang de filles et, ensemble, cachées derrière des masques, elles chassent et lynchent celles qui ont dévié du droit chemin. Mais au sein du groupe, l’envie de crier devient chaque jour plus forte.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Medusa torrent



Au Brésil, de nos jours . Mariana, 21 ans, vit dans un monde où elle doit se comporter comme une jeune femme pieuse et exemplaire. Pour résister à la tentation, elle s’attelle à contrôler tout et tout le monde. La nuit tombée, elle se réunit avec son gang de filles et, masquées toutes ensemble, elles chassent et lynchent toutes les filles isolées qu'elles jugent être sorties du droit chemin. Influence(s)nnMedusa est un drame horrifique brésilien d' Anita Rocha da Silveira de 2021. C'est son second long métrage aprés Mate me por favor sorti en 2016.nComme dans son précédent film, l'influence principale de la réalisatrice brésilienne est le cinéma des années 70, notamment celui de Dario Argento, regorgeant de couleurs chatoyantes et vives, tranchant avec le noir des ténèbres. Medusa met en lumière la dualité de ses personnages, parfois sous contrôle, parfois au bord de la démence, lorsque le vernis du maintien à tout prix se fissure. Il y a quelque chose d'hypnotique et d'envoûtant qui émane du film, vaguement angoissant, même s'il ne s'agit pas véritablement d'un film d'horreur.nnGénérique et bande originalennSur fond de première expérience punitive, le film commence fort bien avec, au générique, Cities in dust de Siouxsie and the banshees, une formation majeure du rock post punk dont le leader était une femme (Siouxsie Sioux), pour se poursuivre dans une ambiance sonore électronique résolument moderne, vaguement synthwave, de Bernardo Uzeda et Anita Rocha da Silveira .nnEn quête d'une icône disparue...nnL'héroine, Mariana, une superbe jeune femme, travaille dans une clinique esthétique et vit dans un environnement presque exclusivement féminin (sororité religieuse, milieu familial). La nuit, elle patrouille avec ses copines d'une "clique religieuse radicale" pour agresser physiquement les jeunes femmes seules, filmer leurs repentirs et les mettre sur la toile, dans l'attente de nombreux "like". Le Happy slapping a véritablement gagné tous les continents et toutes les couches de la société...nnUne nuit, une expédition punitive tourne mal, la victime prend la fuite, se cache dans un parc. Débusquée par Mariana, toujours particulièrement zélée, elle se rebiffe et blesse profondément Mariana à la joue à l'aide d'une lame, avant de prendre la fuite.nnLe titre du film, Medusa, fait référence au mythe de Méduse, punie par Athena pour sa beauté et le fait qu'elle ait été séduite puis violée, dans le temple qui lui était consacré, par Poseidon. Athéna fut très offensée par la violation de son temple sacré, et décida de punir Médusa en transformant ses belles tresses en serpents et en lui donnant le pouvoir destructeur de transformer en pierre toute personne qui la regarderait directement.nnBalafrée, Mariana perd son travail dans la clinique de soins esthétiques. Elle prend la décision d'accepter un poste plus ingrat dans un hopital où tous les patients sont plongés dans un coma souvent irréversible. Accompagné de son collègue Lucas, elle leurs prodigue les soins quotidiens. nMoins dépendante de son image (Elle cesse de se lisser les cheveux pour cacher sa cicatrice), elle s'ouvre aux autres et à la séduction dans ce lieu perdu cerné par un parc, aux antipodes de la chorale et de la salle de prière qu'elle et ses amies fréquentaient assidûment.nElle est aussi secrètement à la recherche d'une jeune femme brésilienne, Melissa, célèbre et notoirement très libre sur le plan des moeurs, agressée et brûlée par un membre de leur congégation en boite de nuit quelques années auparavant, un Vendredi saint. Cette icône des réseaux sociaux, devenue une légende urbaine, a depuis complètement disparu de la circulation....nnEn proie à une véritable métamorphose, Mariana commence à s'éloigner de ses anciennes fréquentations, toutes intégrées au même groupe de filles catholiques dirigée autoritairement par son amie Michele, prônant le respect strict des valeurs familiales le jour et agressant les filles sortant en discothèques la nuit. Elles ont pour pendant le même groupe de garçons en polo vert, partageant les mêmes idéaux et la même intolérance vis à vis de celles et ceux qui ne partagent pas leur vision de la vie. Dans une ambiance de "rallye à l'ancienne", les jeunes garçons font, un à un, presque quotidiennement leurs demandes de mariages aux filles qui leurs correspondent, sous l'oeil bienveillant du pasteur Guilherme omniprésent.nnMariana entame une liaison avec Lucas, s'ouvre au monde et à une sexualité plus libre. Elle commence à sortir seule le soir pour aller danser. Une nuit, Elle croit avoir retrouvé Melissa défigurée, allongée dans un des lits de l'établissement et perd connaissance. Aurait elle rêvé?nToujours est il que son changement de comportement, après avoir suscité l'ire de ses consoeurs, finit par faire tâche d'huile au sein du groupe. Toutes se rebellent et poussent le même cri de révolte contre le destin tracé qui leur était promis.nn"Tous ces prénoms de femmes commencant par la lettre M, Messaline, Marie Madeleine (.....) sont des prénoms de monstres....." dit l'une de ses amies à Mariana.nnHautement symboliste et subtilement féministe, pop, captivant et sensuel, irradié par la beauté de son actrice principale, Mariana Oliveira , Medusa présenté à la quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2021 m'a charmé par son ambiance particulière. La réalisatrice a voulu notamment avec ce long métrage dénoncer le patriarcat et l'influence grandissante au Brésil d'associations évangéliques, particulièrement intolérantes et hostiles à tout comportement jugé déviant sur le plan des moeurs. Trailer