Jirisan - Drama (2021)
Jirisan - Drama (2021)

Seo Yi-Gang est une garde forestière très expérimentée au sein du parc national du Jirisan. Kang Hyun-Jo, garde forestier débutant, commence à travailler avec elle pour venir en aide aux randonneurs en difficulté. Ancien militaire, il cache aussi un secret d'importance.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Jirisan torrent



Thèmes Montagne / Milieu naturel / Suspense / FantastiquenRomance 0 % / Bromance 80 % / Paternalisme 0% / Féminisme 90 % *nnSeo Yi-Gang est une garde forestière très expérimentée au sein du parc national du Jirisan. Kang Hyun-jo, ranger débutant, fait équipe avec elle. Ensemble, et avec une équipe au complet, ils viennent en aide aux randonneurs en difficulté. Ancien militaire, Hyun-jo cache aussi un secret d'importance. Le drama suit donc ces deux personnages et leurs collègues dans leur travail, au cœur de la montagne.nnVoilà, le dernier épisode de Jirisan est tombé, et j’ai adoré la série. J’ai parfois un peu de mal à dire pourquoi j’ai aimé. C’est plus simple de dire quand on aime pas. Je vais essayer de développer un peu… Après, je pense qu’il va y avoir peut être pas mal de choses entre balises spoiler...nnPour commencer, j’y suis allée sans vraiment savoir de quoi il allait s’agir les acteurs m’on fait de l'œil.nnParce que le casting, aie, caramba ! Même si, un excellent casting ne fait pas forcément un bon drama. Ici, le duo principal, ce sont les formidables Jun Ji-hyun et Ju Ji-hoon, secondés par le toujours excellent Sung Dong-il et le non moins impressionnant Oh Jung-se. Et il y a aussi la présence de l’adorable Go Min-si et de Jun Suk-ho (Misaeng, Hyena, Kingdom). Bref, le cast est génial.nnEnsuite, le milieu dans lequel se déroule la série est plutôt différent de ce que l’on a l’habitude de voir, puisque nous sommes au cœur de la montagne, de la forêt et de ses paysages grandioses. C’est un grand bol d’air pur. La série développe une thématique très nature et grands espaces, et très axée sur la préservation de l’environnement. Car nos héros viennent non seulement en aide aux randonneurs égarés ou en difficulté, mais ils sont également là pour protéger la forêt, la montagne et la biodiversité des dangers qui les guettent. Car les promeneurs ne sont pas toujours bien intentionnés ni honnêtes certains empruntent des sentiers interdits, d’autres capturent des espèces protégées… Le drama est donc fortement écolo et ça se ressent vraiment.nnIl y a un côté également fantastique dans la série, avec le personnage de Hyun-jo nnqui a des visions qui lui permettent de voir des personnes en difficultés dans la forêt, et donc de prévenir certains accidents. Ce don va d’ailleurs lui permettre, ainsi qu’à sa coéquipière, à qui il se confie, de sauver plusieurs personnes au cours des épisodes.nnLe côté fantastique n'est pas trop appuyé et on lorgne, je trouve, du côté des mythes et légendes. On est dans la thématique de la forêt/montagne vue comme un lieu spécial, un lieu d’où l’on pourrait voir surgir des farfadets, un peu comme dans un film de Miyazaki ou dans une légende amérindienne (à ce propos, la série serait très facilement transposable un peu partout). Le grand personnage de la série, c’est elle la montagne, entière, vivante, humaine. Elle est vue et ressentie comme un être vivant, à part entière. C’est elle qui parle à Huyn-jo, c’est elle qui le prévient, qui le garde auprès d’elle aussi (...), c’est elle aussi -ATTENTION SPOILER FIN DERNIER EPISODE-nnqui fera le miracle de le ramener à la vie et de rendre ses jambes à Yi-gang à la fi (enfin, c’est mon interprétation). Grâce à ce personnage magique, la série touche à la thématique du merveilleux, de l’inexpliqué que le spectateur doit accepter comme naturel. C’est un point fort du drama d’avoir su créer une ambiance un peu surnaturelle (même si ça reste léger), qui dégage une grande sagesse (comme si la forêt était une vieille dame qui nous raconte cette histoire) et une grande sérénité. Ça me fait aussi penser au personnage de Te Fiti dans Moana. Une grande dame qui souffre, mais que quelques-uns continuent à protéger. La forêt, ici, c’est notre planète. Et nos héros, ce sont des lanceurs d’alerte.nnAlors Jirisan, ce n’est pas non plus que de beaux paysages et de bons comédiens, c’est aussi une intrigue policière solide. De nombreuses personnes ont trouvé la mort sur la montagne, et Hyun-jo soupçonne rapidement qu’un meurtrier serait à l'œuvre. Avec Yi-gang, il va mener l’enquête. Et quelque chose est arrivé à nos deux personnages principaux trois années auparavant. Un accident. La série se construit alors en habiles flash-backs et dévoile petit à petit ce qui s’est passé pour le binôme et leurs collègues. Il y a vraiment de belles scènes, des passages émouvants et, encore une fois, les comédiens sont fantastiques. Ma palme à Jun Ji-hyun (qui est juste merveilleuse encore une fois dans un rôle assez fermé) et à Oh Sung-se (décidément incroyable).nnLe couple principal (Jun Ji-hyun et Ju Ji-hoon) fonctionne super bien. Il y a une super alchimie entre les deux comédiens (tous les deux -avec aussi Jun Suk-ho- à l’affiche de Kingdom d’ailleurs). Ils dégagent tous les deux une grande émotion, surtout elle (je suis désolée, je me répète, mais elle est formidable !), que ce soit dans les scènes où ils sont ensemble où celles où ils sont séparés. D’ailleurs, dans la partie la plus dans le présent, c’est super malin nnil est à l’hôpital dans le coma, elle est en fauteuil roulant l’esprit de Hyun-jo est coincé dans la montagne, le corps de Yi-gang n’a plus la possibilité d’y rentrer. L’esprit de l’un, le corps de l’autre qui ne peuvent se retrouver il ne peut sortir, elle ne peut rentrer. Ils sont tous les deux frappés par un sentiment d’impuissance. Hyun-jo, connecté à la forêt, ne peut communiquer avec Yi-gang. Il représente la forêt, la nature, la planète qui se retrouve acculée, incapable d'hurler. Yi-gang représente ce lanceur d’alerte impuissant qui assiste au désastre. La planète est prisonnière, le défenseur de la nature ne peut plus l’aider…nnPour finir, je dirais que c’est un drama sans aucun sexisme. Les personnages, qu’ils soient des hommes ou des femmes, sont traités de la même manière par les scénaristes, et ça fait du bien. Les femmes ne sont pas traitées différemment simplement parce qu’elles sont des femmes, et le personnage de Yi-gang incarne juste quelqu’un et pas “une femme”. En réalité, les rôles pourraient être inversés et ça ne poserait aucun problème.nnJirisan est loin de n’être qu’une série à suspense dans de jolis décors naturels. C’est une série qui m’a vraiment emportée. Elle est pleine d’intelligence et de finesse, de calme, de maturité, de mesure. Elle est militante et véhicule de beaux messages écologiques et humains. *Voir page d'accueil de ma liste pour plus d'explications https//www.senscritique.com/liste/Kdramas_vus/2850094