Blade Runner : Black Lotus - Anime (mangas) (2021)
Blade Runner : Black Lotus - Anime (mangas) (2021)

Los Angeles, 2032. Une jeune femme se réveille sans aucun souvenir, si ce n’est posséder des compétences à se battre et à tuer. Ses seuls indices sont un appareil de données verrouillé et un tatouage de lotus noir qu’elle a sur la peau. Rassemblant les morceaux de sa mémoire, elle doit traquer les personnes responsables de son passé brutal et sanglant pour trouver la vérité sur son identité perdue.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Blade Runner : Black Lotus torrent



Ces dernières années, il semble y avoir une recrudescence de l'intérêt porté à l'univers de Blade Runner ; le succès de la suite de Villeneuve n'y est peut-être pas innocent. D'abord avec des comics qui servent à combler les années entre les deux films, et maintenant avec cet anime qui va lui aussi s'intercaler adroitement dans la chronologie bien étayée. L'intrigue se déroule en 2032, pile entre le comics Blade Runner 2029 et le court-métrage 2036 Nexus Dawn et, quand bien même ce n'est pas le focus, on a le droit à quelques easter eggs des évènements passés ainsi qu'un teasing des années à venir. Le développement des protagonistes et du scénario, ainsi que du visuel, rappelle régulièrement Ghost In The Shell et Alita Battle Angel. On retrouve également ce questionnement sur l'humanité au cœur du film originel. nnAutant mettre les pieds dans le plat tout de suite, l'animation des personnages, ou plutôt des visages et expressions faciales choque de par son aspect régressif. On a clairement l'impression d'être devant un anime CGI du début 2000, ce qui est assez frustrant quand on sait que c'est le même studio qui était derrière Appleseed Alpha, techniquement irréprochable. On optera alors pour le parti pris puisque le reste du design visuel est d'excellente facture et ravive à merveille l'ambiance Neo-noir des films. Les lumières sont sublimes, les décors pittoresques de ce futur cyberpunk, et les chorégraphies des scènes d'action sont nerveuses. Par ailleurs, l'accompagnement sonore est fait des nappes synthétiques lascives et beats aériens qui appuient cette atmosphère planante nimbée de néons qui se reflètent à perte de vue. Au final, cette série animée s'adresse surtout aux férus et complétistes de la mythologie Blade Runner. La technique d'animation choisie n'est pas forcément la plus appropriée pour tirer partie de la richesse visuelle de l'univers, mais le réalisateur en respecte néanmoins l'essence. Les 13 épisodes se regardent facilement et ont le mérite, contrairement à la plupart des distributions Netflix, de constituer une histoire à part entière.