Thermae Romae Novae - Anime (mangas) (2022)
Thermae Romae Novae - Anime (mangas) (2022)

Rome, IIe siècle de notre ère, sous le règne d'Hadrien. Lucius Modestus, architecte en panne d'inspiration, découvre lors d'un bain aux thermes un passage à travers le temps et l'espace qui le fait émerger au XXIe siècle, dans des bains publics japonais ! Entre stupeur et émerveillement, Lucius parviendra-t-il à mettre à profit cette fantastique découverte pour relancer sa carrière ?

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Thermae Romae Novae torrent



Avant toute chose, il convient d'admettre une chose cette série est une sorte de publicité, une publicité claire et assumée pour les sources thermales au Japon, comme on le voit dans le pèlerinage de l'auteure à travers quelques lieux emblématiques. Une pub touristique en partie. Mais je tenais quand même à énoncer ma joie d'avoir regarder un tel anime.nnPrécisons que je ne connaissais pas la BD ni l'auteure. Ce qu'il faut noter c'est avant tout quand même l'historicité de cet anime. Si bien sûr le voyage dans le temps n'est pas réel et cet échange culturel entre deux civilisations séparées dans le temps et dans l'espace, j'ai bien l'impression qu'il existe une réflexion dans la manière de représenter les bains, en essayant d'approcher vers une authenticité, que ce soit architectural, ou de pratiques et d'historique de la période. Je trouve ceci assez plaisant d'avoir des élucubrations historiques sur un domaine assez inattendu, comme celui des bains. Qu'est-ce que c'est marrant de voir les réactions de Lucius tout le long de la série découvrant un Japon divers et par les bains. Que c'est intéressant de voir une image de la Rome antique en animation également, une sorte de chaleur et fraîcheur se dégage du dessin et tout.nnJe ne qualifierai pas la qualité de l'animation comme grandiose, mais je trouve les images utilisées très chouettes. J'ai l'impression d'en apprendre beaucoup sur la culture thermale de deux pays, avec son lot de surprise, et une histoire en filigrane tout à fait charmante. Après nous aurons beaucoup de nudité, mais comment faire une série sur ce sujet autrement ? Et il y a quand même un travail sur les corps qui est chouette. Si quelques histoires sont moins intéressantes que les autres, et surtout que la structure de tous les épisodes est la même, on ressent une joie de découvrir le résultat de mélange de culture. Si la structure est par conséquent lancinante, je me suis mis curieux de trouver que l'ensemble est très chouette. Ce n'est pas une série qu'on avale d'une bouchée, mais par petite dose, et qui fait plaisir à voir, et qui me donne envie de m'intéresser plus aux thermes, en découvrir, et y aller. (étant moi-même particulièrement fan de bain, sans forcément les pratiquer).nnEn somme, pour être la première critique du site sur la série, je dirai que cette série, c'est un petit lait à boire aux fruits. Quand on est pris par les journées longues, ou pour commencer la journée sur une petite note de découverte et de curiosité vaporeuse, on se laisse voir un épisode, qui donne envie de se baigner.nOn passera simplement sur l'absence et le traitement des femmes dans la série, mais en même temps il était bien difficile de faire autrement dans ce contexte assez masculin des bains non mixtes de la Rome Antique.