Danganronpa 3: The End of Hope's Peak High School: Future Arc - Anime (2016)
Danganronpa 3: The End of Hope's Peak High School: Future Arc - Anime (2016)

Anime de Seiji Kishi et Kazutaka Kodaka Thriller, Épouvante-horreur, drame 1 saison (terminée) FUNimation Channel 25 min 11 juillet 2016

Suite directe des événements du jeu Danganronpa 2 : Goodbye Despair, cette série animée sera la conclusion de l'histoire de Makoto Naegi et de la Fondation Future.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Danganronpa 3: The End of Hope's Peak High School: Future Arc torrent



Exceptionnellement je vais me contenter d'une liste de trucs qui ne vont pas:

Je sais que le concept des jeux Danganronpa est très difficile à adapter en anime car très chronophage et basé sur de la recherche d'indices, mais là c'est juste du massacre décérébré Yasuhiro est encore plus énervant que dans le jeu et encore plus inutile (si, si, c'est possible) La pseudo-philo opposant espoir/désespoir n'a jamais été aussi mal foutue. Alors certes, c'était déjà pas dingue dans les jeux, mais alors là on a vraiment l'apothéose 90% des évènements arrivent à des personnages qu'on ne connaissait pas et qu'on a pas eu le temps d'introduire, donc on s'en fout

Les capacités physiques de la moitié du casting sont complètement abusés, à un point où on se demande pourquoi ils ne pètent pas tout directement pour sortir.

Et oui, je sais qu'ils sont sous l'eau, mais ils pourraient aussi péter les plafonds.

Indirectement lié, la résistance aux blessures et l'agilité à l'esquive de balles en courant des personnages sont fixés de manière totalement arbitraires en fonction de ce qui est pratique pour le scénario.

Il vous faudra une très grosse suspension d'incrédulité pour croire à la révélation de l'attaquant. Perso je ne l'ai pas. L'explication sur le pourquoi de cet évènement est complètement débile et abusée.

Mais il faut lui reconnaître une qualité: l'opening et l'ending sont cools.

Voilà.

Bon, de manière plus objective, il faut reconnaître, comme pour l'arc despair, l'exercice de style d'avoir deux timelines qui s'entrelacent très bien avec des informations qu'on a au bon moment pour comprendre ce qu'il se passe. Alors certes, des flash-back auraient tout aussi bien fait le taf', mais il faut reconnaître la performance.

Ca n'en reste pas moins un anime médiocre.