Fate/Stay Night - Anime (2006)
Fate/Stay Night - Anime (2006)

Anime de Yuji Yamaguchi, Nasu Kinoko et Takeuchi Takashi Fantastique, drame, animation 1 saison (terminée) Teletama 25 min 7 janvier 2006

Fate/stay night nous conte l’histoire d’Emiya, un jeune homme capable d’analyser la structure des objets grâce à la magie. Enfant, Emiya fut témoin du dénouement tragique d’une guerre occulte opposant 7 magiciens et leurs serviteurs et qui détruisit son quartier. Recueilli par un magicien, désormais décédé, Emiya est devenu un jeune homme solitaire doté de pouvoirs limités, capable de réparer les objets d’instinct et de lancer quelques sorts. Au cours d’une nuit tragique où il se retrouve à nouveau confronté à la guerre pour le Saint Graal, Emiya invoque Saber, l’ultime serviteur, et devra affronter les 6 autres magiciens malgré ses limites.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Fate/Stay Night torrent



J'avoue qu'au début, j'ai pas trop aimé. C'est après m'être forcé que j'ai tout simplement était happé par l'univers de Fate Stay Night.

Avec un scénario original, qui laisse en tout points une ouverture sur des combats épiques, je pense au combat entre

Gilgamesh et le roi Arthur(ia).

Auquelle s'ajoute une histoire d'amour entre Saber et Shirou, qui m'a plus, du fait de son caractère tragique.Puisque c'est un amour réciproque, mais pour le moins impossible, à cause de l'origine de Saber. C'est pourquoi la fin était intéressante. J'ai pourtant eu une petite frayeur, en croyant que les réalisateurs allaient trouvés une histoire saugrenue pour terminer sur un happy-end. Heureusement cela ne c'est pas produit.

Grosse déception pour ma part pour Shirou, qui est tout simplement le héros basique, pour ne pas dire "chiant". Un personnage ayant un passé tragique, il a donc pour objectif de tous mettre en oeuvre pour ne pas laisser une telle situation ce reproduire, quitte à ce sacrifier. Il est déterminé au point d'en devenir con, puisqu'il se met a combattre des personnages héroïques, le tout sans entrainement. Shirou n'est qu'une esquisse d'un protagoniste, qui ne fait qu'embellir Saber, puisqu'on se raccroche à elle.

C'est donc tous simplement un boulet, un boulet un peu bizarre puisqu’à la fin, lorsque Saber rentre dans son monde, Shirou en a complètement rien à "branler". Même pas une petite larme ou quoi que ce soit. Il perd l'être le plus chère, et pourtant, il continue à vivre sa petite vie comme si de rien était.

Heureusement Saber, a relevé le niveau de l'anime, puisque son caractère bien trempé et ses talents de bretteuse font d'elle un personnage pour le moins BADASS, et c'est ce que je recherche lorsque je regarde ce type d'anime, c'est pourquoi j'ai été heureux de constater que les combats étaient à la hauteur de mes attentes.

Les personnages secondaires sont pas mal aussi, on peut citer : Archer qui est un héros que j'ai beaucoup apprécier, il s'incarne comme un personnage sage, donnant des conseils. Ayant une pratique du combat très élaborés. J'ai était malgrés tous déçu, puisqu'il ne joue pas un rôle déterminant pour l'histoire.

Gilgamesh qui fait une sortie pour le moins majestueuse, l'ambiance sonore, les paroles échangés, ont fait de cette scène un moment tragique, et c'est avec la larme à l’œil que l'on voit s'effacer le héros.

Un gros plus pour l'anime avec des OST qui s'intègre totalement dans le décor. Pour ma part les openings et les endings n'ont pas étaient fameux. Seulement l'op 2 qui était nettement meilleur que le 1er.

J'ai été désagréablement surpris de constater que le fan-service est au rendez-vous, et qui n'a clairement pas lieu d'être, avec des situations pour le moins improbables.

C'est donc avec un léger pincement au cœur, que je quitte cet univers. Un anime agréable à voir grâce à ses musiques, Saber, et certains autres personnages, ainsi que l'originalité du scénario, malgrés quelques défauts, qui auraient pu être éviter.