Katrina - Série (2006)
Katrina - Série (2006)

Série de Spike Lee Documentaire et mini-série 1 saison (terminée) HBO 1 h 2006

Un an après le cyclone Katrina qui a profondément dévasté la Nouvelle-Orléans, le réalisateur revient sur les lieux de la catastrophe.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Katrina torrent



Bon documentaire et parfait complément à Treme (qui m'a donné envie de le voir en fait). On a quand même quelques faiblesses dans ce doc en 4 parties (le tout fait 4h...) avec notamment une seconde partie assez peu intéressante. Le début qui retrace les jours précédents et la nuit où l'ouragan frappe sont intéressants.

Mais c'est surtout les parties 3 et 4 qui m'ont marquées, celles ci consacrées surtout au déracinements des habitants dispersés sans véritable gestion un peu partout sans vraie possibilité de retour..ces parties s'intéressent aussi à la culture propre de la N.O et on retrouve des points vu dans Treme (les enterrements, la traditions des "indiens" et le mardi gras évidement).

Parmi la foule d'intervenants inconnus on retrouve aussi quelques célébrités originaires de la N.O. notamment Wynton Marsalis, Wendell Pierce (marrant le passage où il dit qu'il doit y avoir un cercle spécial en enfer pour les gens des assurances) et Terrance Blanchard (compositeur quasi attitré de spike lee et qui signe aussi la bo de ce doc). Les voir de retour dans leurs quartiers et affronter la disparition de tous les souvenirs de leur vie et de celle de leurs parents est vraiment touchant..et la scène où Blanchard déambule avec sa trompette dans son quartier est magnifique..

On apprend beaucoup de choses dans ce docu et le seul reproche que je peux faire au tout, outre certains points proche de la théorie du complot (pas besoin d'en rajouter dans la paranoia, la gestion humaine du gouvernement étant déja horrible et catastrophique à la base...) c'est que Spike Lee cherche parfois trop a jouer sur l'émotion....j'avais pas besoin d'un gros plan sur le visage puis sur les yeux d'un survivant qui craque en racontant qu'il a découvert le cadavre de sa mère sous un frigo en rentrant chez lui 6 mois après !!

Maintenant va falloir que je m'attaque à l'autre docu qui fait le point 5 ans plus tard ("if god is willing and da creek don't rise")